top of page

Rencontres Lacydoniennes, 2022

Création de voile de bateau tissée en collaboration avec la brodeuse Olgajeanne pour l’exposition « L'Objet d’une Rencontre » au Musée d’Histoire de Marseille

Rencontres Lacydoniennes naît de l’évidence pour Manon et Sophie d’embarquer dans une histoire d’épave antique à l’origine de la fondation de Massalia. S’ensuit la découverte de mondes jusqu’alors inconnus par l’intermédiaire de spécialistes : l’archéologie navale avec Dejla Garmi, Pierre Poveda, la charpenterie de marine avec Denis Borg et Cristel Poracchia pour la voilerie, le Lycée Poinso Chapuis, Corentin Tavernier et Alexandre de l’atelier de Marqueterie Leonardo de Marseille en marqueterie de bois.

 

De ces échanges émerge une question : comment représenter le voyage en mer, dans le temps, l’euphorie des rencontres et l’excitation des découvertes techniques ? Manon et Sophie proposent une œuvre poétique et symbolique. Le textile s’impose comme support à la rêverie, en lien avec leurs pratiques respectives.

 

Manon tisse plus de 13 000 m de fils de chaîne en jouant avec les matières : lin, coton, et bois pour évoquer l’ossature des bateaux traditionnels. Sophie assemble les 36 morceaux constituant la voile, et les re-brode d’éléments symboliques : cartographie marine, concrétions archéologiques, œil du Gyptis, points spécifiques aux “bateaux cousus”... Cette œuvre aux multiples facettes invite le spectateur à la rêverie et la contemplation, et relie le passé de Marseille et le présent de son activité de construction navale artisanale.

Voile de bateau de 7m2 entièrement tissée sur métier manuel par Manon Garcia del Barrio.

Matériaux et technique : tissage lin, coton, bois.

Assemblage et broderies Olgajeanne.

2project _Rencontres Lacydoniennes_2022_2 (1).JPG
2project _Rencontres Lacydoniennes_2022_3.JPG
  • Instagram
bottom of page